Toute l'information sur la Loi Scellier 2011

Question sur la remise en cause de la réduction d'impôt en cas de non relocation

Question de Monsieur Didier. D. :

Bonjour, peut-on perdre l'avantage fiscal du dispositif Scellier en cas de non location de l'appartement (on ne trouve pas de locataire !) ? Y a t-il une notion de durée de non location qui conduit à la perte de cet avantage ? Merci.

Réponse de l'Expert Fiscal :

Les instruction fiscales édictées dans le bulletin officiel des impôt BOI 5 B-17-09 du 15 mai 2009 précisent qu'effectivement l'avantage fiscal peut être remis en cause en cas de non location. Cela inclus à la fois le cas de l'absence du premier locataire (carence locative) et le cas de l'absence entre deux locataires (vacance locative). S'agissant de la mise en place du premier locataire, elle doit impérativement intervenir dans les 12 mois qui suivent l'achèvement du logement. Pour ce qui est de la vacance locative, vous devez de la même manière faire tout le nécessaire pour relouer dans les 12 mois qui suivent la fin du préavis du locataire en place.

Dans la pratique, il est rare cependant de voir des cas de reprises fiscales. En effet, en cas de non location ou non relocation au bout de 6 mois, la variable d'ajustement reste une petite baisse de loyer pour rendre le logement attractif et donc trouver un locataire.

Vous aussi, posez une question à notre expert fiscal sur le forum de la loi Scellier :
Cliquez-ici pour accéder au forum sur la loi Scellier


Faites une simulation loi Scellier express

Remplissez les quelques informations ci-dessous pour calculer instantanément le montant de vos impôts pour 2011 et voir quel investissement correspondrait le mieux à votre situation avec une simulation loi scellier. Vous pouvez également faire une demande de programmes scellier dans un formulaire à part.

guide loi scellier 2011

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
© 2009 - 2011 Impôts Loi Scellier - Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite